Les bancs d’essais

Nous restons ouverts aux propositions des artistes en résidence, pour lesquels nous organisons des bancs d’essai tout au long de l’année.

Nous accueillons également de jeunes compagnies dans le cadre des sélections pour les Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy où y sont présentées les dernières créations.  Leur participation ou pas à ce rendez-vous annuel se jouent sur notre scène devant un jury. Un moment clé où la présence des enfants  se révèle indispensable. 

Les bancs d’essai et les spectacles en sélection font partie d’un processus de création pour lequel nous accueillons une ou deux classes par séance. Un bord de scène est initié à l’issue de chaque représentation ou de présentation d’étape de travail et ce dans une démarche d’éducation au théâtre.


Super Bongo par Cie Domya (14+)

Il s’agit d’une étape de travail avancée d’un spectacle aux accents de concerts traitant du deuil chez l’adolescent.

Ce banc d’essai est un moyen de  confronter le spectacle à plusieurs tranches d’âges et de permettre, lors de l’échange à l’issue de la représentation, de nous diriger dans la bonne direction en tenant compte du niveau de compréhension intellectuel et émotionnel des adolescents.

Leur avis est primordial à ce stade du travail… Ce sera aussi l’occasion pour eux d’être au plus près du  processus de création artistique. » 

Martin Goossens, auteur et metteur en scène.

Le vendredi 5 octobre à 14h30 2018

Mon ami le monstre par la Cie Clair de Lune (6+)

« Mon ami le monstre », un drame comique sur roulettes, un spectacle sans paroles et musical.

Dans une ambiance de vieux théâtre forain, un marionnettiste et sa drôle d’assistante, assemblent sous les yeux des spectateurs une silhouette étrange et lui donne vie, pour raconter la terrible histoire de Frankenstein.

La créature est attirée par le monde, inconsciente de son apparence physique, elle déclenche la panique jusqu’au chaos général.
Fuyante, solitaire, désespérée en quête d’amitié et de réconfort, la créature se lie d’amitié avec deux enfants, un musicien puis un vieil ours…

Jeudi 15 novembre 2018 à 10:00 et 13:30 



Règlement de compte par La Bande à Grimaud (8+)

Gweltaz Kerouek revient de l’Ouest. Le vrai, le grand !
Dans un décor moitié saloon, moitié poussière, s’amoncellent de vieilles malles remplies de souvenirs des aïeux. Des photos à la teinte sépia et aux bords dentelées. Des traces d’un passé, celui des pionniers et de la conquête de l’ouest.

Une période héroïque qui n’est, pour Gweltaz Kerouek, qu’un mythe. Un temps révolu, celui de ses arrières-arrières-arrières- grands-parents.

Les photos encadrées au mur prennent vie. Le grand-père cow-boy, le père cow-boy, l’oncle shérif ou encore le cousin chercheur d’or, alimentent le mythe. Mais, petit à petit, les femmes, en portion congrue dans l’univers du western, vont remettre en question cette façon de porter leurs histoires, leur Histoire. Car ces légendes soigneusement orchestrées et ces vies idéalisées, cachent aussi une réalité moins glorieuse… Le temps est peut-être venu pour Gweltaz de sortir du cycle des histoires pour vivre sa vie.

Jeudi 21 février à 13h et le vendredi 22 février à 10h


Septembre par la Cie Ebulition (9+)

En septembre, la saison de la pêche dans les eaux lointaines touche à sa fin. Les bateaux, alourdis de trésors, rentrent en file indienne. Les marins triomphants sourient sur les ponts. Mais parfois, en septembre, un être aimé manque à l’appel. Et quand un être cher soudainement n’est plus là, ça fait un immense trou dans la poitrine. Et ça bouscule la vie qui se poursuit.

Tina vit sur une île avec ses parents. Son père est pêcheur d’éponges et passe cinq mois par an au large, là-bas, derrière l’horizon. L’année de ses huit ans, il ne rentre pas. Sa mère, Maria, fait face à sa manière. Toutes deux se réfugient dans leur imaginaire pour échapper à un réel trop cruel. Le deuil, la survie, la place des femmes, l’héritage: des thématiques essentielles et universelles abordées par un biais humoristique, onirique,
poétique et marin!

le 26 mars à 13h30 et le 27 mars à 10h


Plus d’infos ?
Ida Franchitti
Tel : + 32 (0)2 376 46 45

GSM : + 32 (0)486 49 41 71
scolaires@roseraie.org