L’art à l’école 2018-2019

La diffusion culturelle passe aussi par la mise en place de projets artistiques dans les écoles. Notre volonté est d’insuffler de nouveaux comportements auprès des jeunes à l’égard de l’artistique en renforçant des collaborations entre la culture et l’enseignement.

Chaque année, plus de 450 enfants issus de diverses écoles bénéficient d’ateliers menés par des artistes professionnels en classe où à La Roseraie. Ces ateliers sont subsidiés par « La Culture a de la Classe » et/ou par  la cellule Culture-Enseignement à travers des  projets d’école  ou des projets  inter-écoles.

Depuis un an, les classes d’immersion artistiques s’organisent à La Roseraie. Ces dernières s’inscrivent dans un  projet inter-écoles alliant pratique artistique et éveil nature. Cela se traduit par l’accueil de 2 classes, venant d’écoles différentes, qui pendant une semaine entière participent  à des ateliers de théâtre, danse, cirque, éveil nature, etc. Un  spectacle  ou un  banc d’essai  suivi de rencontres avec les artistes sont également prévus au programme.

Des journées particulières où  la culture est  au cœur des apprentissages des enfants  avec des enseignants désireux de nourrir leur pratique.


Métamorphose – Arts plastiques

LIRL – Lycée Intégral Roger Lallemand – Saint Gilles

4 classes  de 2ème secondaire

Projet animé par Anaïs Lambert & Anne Brugni

Ce projet concerne 60 élèves de 2ème secondaire dans le cadre des activités organisées en triplette. Ce sont  des ateliers d’arts plastiques dispensés en 3 après-midi par semaine et ce sur une période couvrant deux triplettes. Les deux animatrices proposent diverses techniques graphiques où chaque élève présentera  une réalisation sur le thème de la transformation-métamorphose.
Par triplette – 3 semaines-  chaque classe abordera le thème de la métamorphose  sous 3 angles : cartographie subjective et l’autoportrait / Rituel de passages et les masques et costumes / Observatoire de l’avant-après et livre d’observation).


Raconte-moi tes mots  2! – Mouvements

Ecole Les blés d’or – Uccle

2 classes de l’enseignement différencié de type 8 maturité : 1 à 4 – 6 et 8 ans.

Projet animé par Alice Martinache et Marta Celorico

Le projet vise à développer l’imagination et la liberté des enfants à l’égard des mots en y associant leur potentiel corporel et vocal. A partir de lecture de poèmes, ils se dirigeront ensuite vers l’écriture de textes poétiques.

L’idée est de créer une forme théâtrale qui fait danser les mots tout en développant leur vocabulaire et leur sensibilité au monde de l’écrit.

Les enfants exploreront de nouvelles portes d’entrées pour appréhender la langue française et pour maîtriser l’écriture. Raconte-moi tes mots favorise l’interdisciplinarité à travers la lecture, l’écriture, l’expression (orale et corporelle) et la mise en jeu.


L’Icpp se met en scène – Théâtre

ICPP  – Uccle – Institut communal Professionnel des Polders

1 classe de 1ère secondaire de l’enseignement différencié – 13 -14 ans

Projet animé par Arnaud Van hammée

Ateliers initiés par deux professeurs de français dont la volonté est d’offrir à des jeunes la possibilité d’exister sur une scène.  Chaque année, ils  montent un spectacle avec leurs élèves mais cette fois , ils font appel à un œil extérieur pour les aider dans leur mise en scène.

Arnaud Van hammée, artiste pluridisciplinaire, les a donc rejoints pour conjuguer plusieurs facettes du travail artistique et passer de l’idée à sa concrétisation à raison d’une matinée par mois. Au terme du projet, les jeunes présenteront  leur création sur la scène de la Roseraie et devant toute l’école.


Les  percussionnistes de l’école du Parvis 2 – Musique

Ecole du Parvis – Saint-Gilles

2 classes d’enseignement différencié de  type 8  maturité :  3 – 4 – 10 à 13 ans

Projet animé par Augusto Rego

Ce projet est reconduit pour la 5ème année consécutive !  En effet, depuis  plusieurs années, deux enseignantes motivées initient leurs élèves sortants et pré-sortants aux percussions au sein de l’école.

Fortes de leurs expériences, les ateliers de percussions sont intégrés dans leurs cours et les enfants ont acquis une maîtrise qui sert leur travail scolaire. Chaque élève est impliqué dans l’orchestre. Une participation active qui rejaillit sur la vie de groupe et nourrit les enfants  de souvenirs extraordinaires.

L’apprentissage de la rythmique des percussions se reflète clairement dans leurs apprentissages scolaires. A l’instar des autres années,  le groupe participera à diverses manifestations publiques tout au long de l’année.

Inter-Ecole

Le projet  s’inscrit  dans  une recherche-action menée par le laboratoire Culture(s)-Ecole(s) de La Vénerie qui vise à mélanger les acteurs socio-culturels et les écoles pour repenser leurs collaborations. La Roseraie s’associe à ce  projet inter-école car il répond également à ses missions de développement culture-école.


La forêt se raconte ! – Sciences et arts

Notre Dame du Wolvenberg  – Uccle et La Sainte Famille-  Boitsfort

2 classes de 4ème primaire

Projet animé par François Chamaraux- Federica Antonnelli – Laurence Khan

Le projet La forêt se raconte  vise à réunir deux classes de 4ème primaire se situant de part et d’autre de la Forêt de Soignes : l’une venant  de Boitsfort et la seconde d’Uccle. Ces dernières viennent d’écoles de milieux socio-culturels différents qui seront rassemblées autour d’un projet scientifique et artistique d’éveil à la nature pour ensuite transposer ces découvertes dans le corps dansé et les mots écrits.

Le projet démarre sur base de ce qu’il y a en commun à ces deux classes : LA FORÊT. Ils commenceront par l’explorer lors de deux visites naturalistes. Ensuite, les deux classes seront invitées à travailler 3 jours en immersion dans nos espaces culturels situés dans des environnements verts.

L’objectif est de partir à la découverte de la faune et de la flore du printemps, de soi et du collectif à travers des ateliers d’expérimentations scientifiques et artistiques.

Au terme du projet, deux arbres seront plantés dans notre espace vert ; un acte qui nous liera au mouvement « Plant for the planet » initié par  Felix Finkbeiner, lorsqu’il avait 12 ans et porté par des enfants, qui vise à planter 1 000 000 d’arbres par pays en vue de protéger notre environnement.


Plus d’infos ?
Ida Franchitti
Tel : + 32 (0)2 376 46 45

GSM : + 32 (0)486 49 41 71
scolaires@roseraie.org